AccueilPlan du siteContact

Le Mal de l'Altitude

Qu'est-ce que le mal de l'altitude? (ou mal aigu des montagnes)?
  • Le mal de l'altitude se produit lorsqu'on arrive à une altitude élevée.
  • Il se produit lorsque votre corps essaie de s'habituer à une concentration plus faible d'oxygène en altitude.
  • Environ 25 personnes sur 100 qui vivent au niveau de la mer ont le mal de l'altitude lorsqu'elles vont dans des régions situées entre 2000 et 3000 mètres au-dessus du niveau de la mer. Au-dessus de 3300 mètres (10 000 pi), environ 50 personnes sur 100 sont malades.
  • La meilleure façon d'éviter le mal de l'altitude est de permettre à votre corps de s'habituer à l'altitude. On dit que votre corps s'acclimate. Vous pouvez vous acclimater en restant de 2 à 4 jours à une altitude moyenne (entre 2500 et 3000 mètres). Ensuite, vous pouvez vous rendre progressivement à une altitude plus élevée. Vous ne devriez pas consommer d'alcool ou prendre des somnifères. Il vaut mieux redescendre pour dormir (monter en altitude - descendre pour dormir).
  • Au-dessus de 3660 mètres (environ 12 000 pi), on peut avoir une forme plus grave de mal de l'altitude, avec de l'eau dans les poumons (œdème pulmonaire de haute altitude) et une enflure du cerveau (œdème cérébral de haute altitude). Il s'agit alors d'une urgence médicale. Vous devez descendre immédiatement et rapidement à une altitude moins élevée.
Quels sont les signes du mal de l'altitude?

Le signe le plus courant est un mal de tête pulsatile. Les autres signes sont les suivants:

  • fatigue
  • vomissements
  • étourdissement
  • difficultés
  • perte d'appétit respiratoires
  • nausée
  • changement
  • 'humeur
  • impossibilité de dormir
Comment traite-t-on le mal de l'altitude?

1. Arrêtez de grimper

  • En vous reposant et en passant du temps à la même altitude, vous devriez vous habituer dans les 12 heures à 4 jours.


2. Descendez — c'est le meilleur traitement.

  • Descendez tout de suite si le repos et le temps passé à la même altitude ne vous permettent pas de vous sentir mieux ou si votre état s'aggrave.
  • En descendant au moins 500 m plus bas que l'altitude où vous avez commencé à vous sentir mal, vous devriez remarquer que les symptômes disparaissent.
  • Buvez beaucoup (pour compenser le fait que vous respirez fort, que vous transpirez et que vous faites de gros efforts à grimper).
  • Mangez assez, même si vous n'avez pas faim (mangez des aliments faibles en protéines, en gras et en sel).
  • Prenez des médicaments antidouleur pour les maux de tête.
  • Il est possible que vous ayez besoin d'oxygène.

3. Médicaments contre le mal de l'altitude

  • Le Diamox® (Acétazolamide) peut accélérer l'ajustement à l'altitude et raccourcir la période où vous vous sentez malade.
  • Les effets secondaires du Diamox sont : engourdissement des mains et des pieds, miction abondante, nausée, envie de dormir, impotence et difficulté à voir de loin. Les boissons gazeuses, y compris la bière, peuvent avoir un goût étrange.

Vous ne pouvez pas prendre de Diamox® si vous êtes allergique aux sulfamides